newspaper clipping

See the french page
Voir la page en français
gallery

2011

couverture guide de La Revue du Vin de France  2011

Dans l'appellation Cabardès en plein renouveau, Claude Carayol a fait de son domaine de Cabrol une référence, dont la qualité progresse rapidement en se dépouillant de toute rusticité. Les deux vins principaux, à la puissance animale, évoluent lentement et témoignent de la dualité de ce vignoble tourné presque autant vers l'Atlantique que vers la Méditerranée, où le grenache intervient en complément : Vent d'Ouest , plus animal dans les millésimes chauds, à dominante cabernet-sauvignon; Vent d'Est, à dominante syrah. La grande cuvée La Dérive associe admirablement cabernet-sauvignon et syrah des meilleures parcelles.
Les vins : cette année nous découvrons avec plaisir un vin de table blanc, une bouche charnue et saline, savoureuse dans sa maturité et son allonge en 2007 comme en 2008. Le fruit joliment confit du Vent d'Ouest 2006 introduit un vin robuste et capable d'une belle évolution. Frais et parfumé, Vent d'Est va plus loin en finesse de tanins et en harmonie, tout en préservant une superbe fraîcheur : c'est assurément l'un des meilleurs millésimes de cette cuvée. Chocolaté et charnu, La Dérive 2007 offre précision et volupté de chair : un grand vin sudiste et équilibré.

couverture guide Hachette 2011

Cuvée Vent d'Est 2008 ***

Une fois de plus le talent de Claude Carayol s'exprime avec sa cuvée Vent d'est (quatrième coup de coeur consécutif!) qui réunit majoritairement des cépages méditerranéens en situation de maturité tardive, les vignes étant installées à 300 mètres d'altitude. La robe sombre, violine est encore très jeune. On découvre, au nez, une explosion aromatique de fruits mûrs (cerise noire), de violette, d'épices et de truffe. Ces arômes tapissent un palais d'une rare élégance, soutenu par des tanins soyeux. "On a l'impression de croquer un raisin très mûr", conclut un dégustateur.

2010

couverture guide Hubert 2010

Vent d'Ouest 2006 ****(*)

Ténor de l'année

Arômes réglissés avec du fruit noir, des notes de mûre, de poivron rouge. Bouche charnue, bien lissée, avec de beaux tanins épicés, une finale expressive. 10 €

Vent d'Est 2007 ****(

Un nez framboisé avec des notes de réglisse, la bouche est souple, aromatique, avec des tanins fondus, du fruit noir en finale. 13 €.

couverture guide de La Revue du Vin de France  2010

En appellation Cabardès, qui bouge et qui progresse, Claude Carayol a fait de son domaine de Cabrol, situé sur le plateau d'Aragon , une référence qualitative. Les deux vins principaux, à la puissance animale, évoluent lentement et témoignent de la dualité de ce vignoble tourné presque autant vers l'Atlantique que vers la Méditerranée, où le grenache intervient en complément: Vent d'Ouest, plus animal dans les millésimes chauds, à dominante cabernet-sauvignon; Vent d'est, à dominante syrah. La grande cuvée La Dérive associe cabernet-sauvignon et syrah des meilleures parcelles.
Les vins: Vent d'Est est très suave et équilibré en 2007, d'une grande précocité d'expression. Dense et très mûr, Vent d'Ouest appelle une pièce de boeuf. La Dérive 2004 est un excellent vin, vigoureux et mentholé, dont le volume confit reste appétant.

couverture guide Hachette 2010

Cuvée Vent d'Est 2007 ***

Les années se suivent et se ressemblent, avec ce nouveau coup de coeur, le septième depuis que Claude Carayol soumet ses cuvées au Guide. Cette constance au plus haut niveau est le reflet d'un grand terroir d'altitude. Le talent du vigneron s'exprime par sa rigueur à la vigne, qui permet d'atteindre la maturité optimale des raisins. Né de la syrah et du cabernet-sauvignon, le vin est d'une teinte profonde. L'olfaction, mêlant le fruité et le floral, le pruneau et la violette, agrémentés d'une note d'olive noire écrasée, est d'une extrême complexité. Puissant et concentré, le palais est porté par des tanins d'une grande finesse, qui confèrent structure et persistance à l'ensemble. Une bouteille racée à marier à une rôti de porc aux pruneaux.

2009

Lien vers un compte rendu de dégustation de l'Epicuvin sur les Vent d'Est.

couverture guide Hubert 2009

Vent d'Est 2006 ****(*)

Ténor de l'année

Un nez sur le fruit noir,des notes poivrées, de violette, plutôt subtil. La bouche est veloutée, sur le fruit, de beaux tanins fondus. Très réussi cette année.

La Dérive 2004 ****(*)

Un nez sur le pruneau, des notes compotées, d'épices douces, tapenade. La bouche est puissante, avec une trame veloutée, de beaux tanins affinés, une finale très épicée.

Vent d'Ouest 2005 ****

Un nez très mûr, sur la fraise confite, des notes poivrées. La bouche est riche, dense, avec un fruité profond, des tanins bien structurés.

couverture guide Hachette 2009

Cuvée Vent d'Est 2006 ***

Est ou ouest, peu importe d'où vient le vent, Claude Carayol continue à engranger les coups de coeur dans l'appellation. Voici son sixième, et le quatrième pour cette cuvée qui, dans le millésime 2006, affiche un assemblage de syrah (50%), cabernet-sauvignon (40%) et grenache (10%). C'est un vin à l'oeil cerise profond, au nez explosif d'une rare complexité, mêlant la mûre, les fruits confits, le poivre et la canelle. Puissante la chair sait néanmoins rester soyeuse, veloutée, trouvant en finale des accents réglissés. Une superbe expression d'un terroir d'altitude.

2008

couverture guide Hachette 2008

Cuvée Vent d'Ouest 2004 ***

Le vent tourne mais la qualité reste: coup de coeur en 2006 pour la cuvée Vent d'Est, Claude Carayol retrouve la première place cette année avec la cuvée Vent d'Ouest. Elle est issue d'un grand terroir tardif au coeur des garrigues d'Aragon, qui demande riguer et patience pour obtenir la pleine maturité des raisins (ici les cabernets, la syrah et le grenache). Ce 2004 fait preuve d'une étonnante intensité au nez, sur le cassis et les fruits rouges. Puissante, onctueuse, encadrée par des tanins fondus, la bouche s'étire dans uns longue finale agréable.

2007

couverture Les Grands Crus du Languedoc article Les Grands Crus du Languedoc
Cliquez sur l'image pour accéder à l'article pleine page
couverture guide Hachette 2007

La Dérive 2003 ***

Claude Carayol dont le vignoble est inscrit au coeur des garrigues d'Aragon, sait toujours attendre la lente maturation de ses raisins. Ce vin associe puissance et finesse: ses arômes intenses évoquent les frits mûrs, avec dèjà quelques accents de sous-bois. La bouche ample et de grande Harmonie, s'appuie sur un boisé finement marié et une très belle longueur.

2006

couverture in vino veritas

Cabardès :
Domaine de Cabrol

Avec son vignoble exposé plein sudsur les coteaux dominant la Cité de carcassonne, Claude Carayol produit plusieurs cuvées, dont "Vent d'Ouest" (60% cabernet, 20% syrah, 20% grenache) qui en version 2001 m'a plu par sa fraîcheur et sa suavité de fruits rouges agrémentés de laurier et de romarin, assez charpenté.

couverture guide Hachette 2006

Cuvée Vent d'Est 2002 ***

Claude carayol est bien le phare de cette appellation en recevant cette année encore le coup de coeur. Sa rigueur met en valeur un terroir d'exception; ce vigneron sait attendre la lente maturation des raisins. Nul besoin dans ce cas d'élever dans du bois; c'est la quintescence du fruit qui s'exprime. le vin est riche et puissant avec des arômes étonnants de réglisse sur fond d'épices, de cannelle. Sa richesse aromatique accompagne toute la dégustation. Sa grande longueur participe à son charme.

couverture Revue du Vin De France 2006

Domaine de Cabrol

Vent d'est et Vent d'Ouest

Rouge. avant assemblage, cabernets, syrahet grenache allient densité, franchise et une finesse inacoutumée. Grands vins équilibrés en perspective.

couverture Terre de Vins 2006

Claude Carayol, l'intransigeant

Un cabernet-franc qui fermente encore au printemps... il en faut plus pour l'inquiéter. Crinière blanche, regard narquois, verbe caustique, Claude Carayol est à l'image de ses vins: complexe, un poil austère mais d'une indéniable sincérité. Depuis dix-sept ans, sur le haut plateau d'Aragon il exploite les vingt hectares de vignes du domaine familial. Un domaine qu'ila entièrement reconverti, arrachant aramon, carignan, terret pour y replanter grenache, syrah, cabernet-sauvignon et cabernet-franc. Mais pas de merlot "c'est le carignan de demain, il a trop été planté et je n'ailme pas son côté vegétal." Ses vignes, il s'attache à les connaître jusqu'à l'intimité, pour que chacune apporte sa personnalité à l'assemblage. "Cette syrah sur ces cailloux calcaires, c'est le fruité; celle en contrebas sur terre plus argileuse, c'est la structure, le caractère poivré".
Chaque plantation est raisonnée en fonction de ce qu'elle va apporter à l'assemblage. La cave est équipée d'une quarantaine de cuves pour permettre des vinifications par cépage et par parcelle. Et l'assemblage peut durer plus d'un an. "En 2001, j'ai tenté une nouvelle cuvée très haut de gamme, je n'ai toujours pas fini l'assemblage. Je ne la sortirai que lorsqu'elle sera parfaite".